La pensée

La pensée crée une « impression » de division

Avez-vous remarqué ?
Lorsque l’attention n’est pas tournée vers la pensée, lorsqu’ aucune pensée n’émerge, l’expérience est telle qu’elle est, sans coloration, sans jugement. C’est simplement tranquille.
Ce que je suis ne connaît alors aucune « résistance » avec ce qui est en train de se vivre.
Ce que je suis et la situation sont « Un ».
Ce bonheur est simple, subtil, il est là partout, tout le temps, il est la substance même de toute expérience. Je suis cela même.

Et lorsqu’une nouvelle pensée apparaît, qu’elle est crue vraie, le regard se tend vers, la focale se réduit.
Alors à nouveau une « impression » de division apparaît, à nouveau
il y a « impression » que le bonheur n’est plus là.

Cela n’est qu’une « impression ».
En réalité ce que je suis demeure, qu’il soit voilé ou non par une pensée, une « impression ».
Et cela est le bonheur même.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.