L’impression de séparation est la souffrance même

Le monde est le Soi,

l’être humain est le Soi,

les guerres et les massacres sont aussi le Soi.

Tout est le Soi.

Chercher à comprendre pourquoi il y a tant de souffrance dans le monde ne peut amener la paix.

Lorsque nous sommes joyeux nous ne nous demandons pas pourquoi nous sommes joyeux.

Essayer de comprendre entraîne un mouvement de recherche d’apaisement dans les évènements, les biens matériels, les sens du corps en tant que moyen de résolution.

Nous ne voyons pas clair.

Le « pourquoi « et le « comment » ne sont pas la voie.

Il y a juste à se souvenir de notre nature éternelle.

Alors nous savons directement.

Nous savons que ce n’est pas Dieu, ni la vie, ni ce qui est qui entraîne la souffrance humaine.

Nous savons qu’elle provient simplement d’une impression de séparation crue vraie, de la croyance en un « moi » auteur des actes, des pensées, des choix.

Il n’y a jamais eu aucune séparation.

Nous sommes tout ce qui est.

Alors de soi-même la tension liée à la recherche de fin de souffrance s’arrête, et par là-même la souffrance s’estompe voire s’effondre.

Retrouvons notre nature divine et éternelle,

et restons consciemment en tant que Cela.

L’Un,

Amour et paix

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :