L’origine de la souffrance n’est pas là ou nous  « croyons » qu’elle est

La souffrance est toujours liée à une impression de séparation qui crée de la distance, un « en dehors de ».
La souffrance est toujours liée à un désir d' »autre chose » :
un autre temps,
un autre monde,
une autre personne,
une autre pensée,
Un autre corps…
Une autre sensation
une autre expérimentation…

Ce désir est en réalité une pensée de désir qui arrive là dans l’instant.
Et lorsque cette pensée est saisie et son contenu pris pour la réalité, alors l’expérience de l’instant est comme voilée.

Par définition, autre chose est ce qui n’est pas là, il n’a donc pas d’existence propre.
Et ce n’est pas l’absence d’autre chose qui vous fait souffrir mais l’idée que l’absence doit cesser, l’idée que je ne peux être heureux si….

Où est la souffrance lorsque vous « êtes », simplement, sans ajout mental ?
Où est la souffrance lorsque demeure l’instant tel qu’il est, sans idée à propos de ce qu’il devrait être?

Il n’y a que cet instant.
Présence.
Cet instant est ce que nous sommes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.