La conscience ni ne vient ni ne repart

L’impression de va et vient de la conscience n’est qu’une impression, elle n’est pas la réalité.
C’est simplement l’habitude de s’identifier au perçu qui donne l’impression de va et vient de la conscience.

Soit il y a tension de l’attention vers le perçu, et alors seul le perçu est pris pour le « réalité »,
soit il y a détente de l’attention en soi, un peu comme si un élastique tendu semblait revenir à sa position d’origine, alors attention et conscience ne font plus qu’un.
Il est réalisé à cet instant qu’il n’en a jamais été autrement.
La séparation n’est qu’une impression.
Il n’est qu’Unité, Un sans deux

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.