L’infini en non dualité

Notre nature essentielle est infinie.

L’infini en non dualité ne signifie pas, comme on le croit souvent, étendu indéfiniment dans un espace fini et un temps qui dure « éternellement ».

L’infini se réfère à une réalisation hors temps et espace.

Ce qui signifie qu’il ne dépend pas de l’espace temps.

Hors espace temps signifie sans qualités propres, définies et connues telles qu’une émotion ou une sensation.

Ceci est félicité,beauté du mystère révélé.

Cette évidence intime vient heurter notre compréhension habituelle et rationnelle de l’univers et de ce que nous sommes.

Alors nous cherchons à comprendre et ressentir.

Cette recherche est vaine.

Car cette évidence n’émerge pas du mental humain, qui lui, fait partie de l’espace temps.

Elle n’est pas une connaissance intellectuelle.

Elle n’est pas expérientielle non plus et ne peut donc être prouvée ou confirmée par une joie ou une tranquillité dans l’organisme.

Et pourtant elle est bien connue de tous.

Car elle est, avant tout concept.

Elle est l’essence de ce que l’on nomme monde.

Le flux du mental émerge de cela.

En réalité nous ne connaissons que Cela, Car il n’est que cela.

Cette infinie réalité paraît se dérober lorsque les phénomènes sont confondus avec la réalité.

Ces derniers semblent alors comme revêtir une existence propre et bien réelle.

Demeurons en tant qu’infinie réalité.

Rien ne peut alors refuser ou venir résister à l’expérience apparente.

L’infinie réalité vit la transparence des choses.

Les refus ou résistances sont aussi transparents.

Ce que nous sommes ne peut être touché, affecté.

C’est ce que l’on nomme « bonheur ».

Nous faisons simplement l’expérience de nous-même en tant que Soi.

Voyez qu’il ne ressemble en rien à un bonheur sensoriel lié aux circonstances.

Voyez aussi que ce sont les pensées surimposées qui racontent une histoire d’absence de bonheur dans l’instant.

Bonheur et infinie réalité sont deux mots synonymes qui renvoient à la même réalité.

Ils sont notre nature à jamais présents.

Demeurez simplement Un avec vous-même, et stabilisez-vous en tant que cela.

Immédiate éternité.

Absence de l’absence.

Félicité.

La fin définitive de la souffrance y réside.

Gratitude

One Reply to “L’infini en non dualité”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.