l’attention bienveillante

Porter l’attention sur, désirer, espérer…
entraîne inévitablement une tension vers, un vouloir saisir, une vigilance.
Ces tensions engendrent alors une insatisfaction de fond, une frustration, un mal être plus ou moins ressenti.

L’Attention bienveillante n’est rien de tout cela.
Elle est pure réceptivité, accueil, ouverture, relâchement, absence de saisie, de projection.

Elle est unie à la forme dans une étreinte éternelle et sans saisie particulière.
Dans cette étreinte libre de tout attachement se défont les nœuds émotionnels, les crispations, les obsessions, les désirs, les fascinations.

Cette pure réceptivité n’est autre que notre nature profonde.
Non pas notre nature en tant qu’êtres humains, mais plutôt ce que nous sommes avant de nous « croire » individus séparés.

Dans cette étreinte point d’attente, de jugement, de préférences, d’association de pensées, d’histoires.

Simplement Ce qui Est tel que c’est.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.